Viande

Message de Marie-Jo et François Sardet du 02 juin 2022

Bonjour à tous,

Merci tous d’abord à chacun de vous pour votre soutien ces derniers mois. Grâce à vos commandes, et même si les morceaux étaient plus petits, nous n’avons rien mis à la poubelle et c’est très important pour nous de n’avoir pas gaspillé le fruit de notre travail.
Avec la livraison de mai, nous avons complètement vidé l’élevage. Cela n’était pas arrivés depuis plus de 60 ans. Cela nous bouleverse profondément… Notre cœur est comme ce ciel d’orage que nous avons contemplé en rentrant de livraison le dimanche 22 mai…Des bâtiments vides, de l’herbe qui pousse dans les parcs à volailles parce que les poulets les pintades ou les canards ne gambadent plus dans les prés, le silence sans le gloussement des volailles laissant le chant libre aux oiseaux et surtout l’incertitude car nous ne savons pas  » A quelle sauce nous allons être mangé !!! ».
Nous attendons toujours plus de précision de la DGAL qui semble ne pas être pressée de nous donner des dates de remise en place.
Aux dernières nouvelles et dans le meilleur des cas :
Pour les poulets nous devrions pouvoir remettre des poussins la première quinzaine de juillet pour une première livraison mi octobre. Nous pourrions peut être avoir des poulardes et des chapons pour les fêtes….
Pour les pintades : 80% des reproducteurs ont été décimés, donc premiers pintadeaux mi octobre pour une livraison en février ou mars 2023. Donc à Noël pas de pintades ni de rôti de pintade.
Pour les canards ce sera comme pour les pintades avec un retour à la normal en mars 2023… s’il n’y a pas d’autres alertes grippe aviaire !!!
Nous sommes désemparés et en même temps il faut avancer et tenir.
Nous livrons les magasins bio en région Parisienne et nous serons présent à l’Amap d’Ermont pour la rencontre « Amène ton voisin ! » le 22 mai.
A cette occasion, nous vous proposons une livraison de nos terrines, plats cuisinés et légumes du 22 au 24 juin. Vous trouverez le bon de commande en pièce jointe à nous retourner avant le 15 juin.
Nous établirons un itinéraire en fonction des commandes qui ne sera pas forcément le même jour qu’habituellement.
Nous vous souhaitons un bon week-end.
Bien cordialement.
MJo et François

Message de Marie-Jo et François Sardet du 07 mai 2022

Champ de blé et de pois

Le sol est sec ; le blé et les pois de la ferme attendent l’eau du ciel !
Ce mélange nourrira nos volailles après la récolte de fin juillet.

Bonjour,
Tout d’abord, merci à tous ceux qui nous ont déjà fait parvenir leur commande souvent accompagnée de mots d’encouragement de bienveillance et de soutien.
Pour ceux qui veulent bénéficier d’une livraison du 18 au 21 mai, nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 8 mai cet à dire demain pour nous faire parvenir votre bon de commande.
Attention nous n’avons plus de filet de poulet….
Pour les amateurs de canards (filets et cuisses) et canettes, profitez en, car nous serons en rupture plusieurs mois.
Nous serons aussi présent au week-end du développement durable à Ablon-sur-Seine le 21 et 22 mai de 11h à 18h.
Lieu : Espace culturel Alain Poher, au 7 avenue Auguste Duru.
Avec Véronique, nous serons heureux de vous y rencontrer.
Bien cordialement.
Mairie-Jo et François


Volailles bio et canards gras du Bord de Sèvre

Geneviève Lavarenne Driant (pascaldriant@wanadoo.fr) est la référente pour ces produits.

Commande pour le mois de juin 2022 :

RIB Sardet

Quelques rappels très importants :

  • Précisez bien, lors du passage de votre commande, que vous faites partie du groupe AMAP des Roses et que votre référente est Geneviève ;
  • N’oubliez pas de mettre votre nom sur le bon de commande et de renseigner votre numéro de téléphone ;
  • Nous réglons par virement au moment de la livraison ;
  • Pensez à me mettre votre commande en copie pour que je puisse vérifier la livraison (pascaldriant@wanadoo.fr).

Message de Marie-Jo et François Sardet du 20 avril 2022

Tout d’abord un grand merci pour votre mobilisation lors de notre dernière livraison début avril.
Nous sommes rentrés de la livraison le dimanche 10 avril bien fatigués mais aussi bien réconfortés par vos paroles d’encouragement, par vos regards de compréhension et parfois par vos larmes de compassion pour nous et pour cette situation révoltante et injuste.
Le lundi soir 11, le décret est tombé nommant environs 100 fermes dont la notre et nous ordonnant un abattage massif de toutes nos volailles présentes sous 10 jours….
Le mardi nous avons envoyé un mail à la chef DSV de Niort pour savoir comment cela devait se passer, qui intervenait ? qui prenait en charge le coût financier de l’opération ?
nous avons précisé aussi que nous allions abattre nos canards pour les valoriser en conserves puisqu’ils avaient l’âge requis selon le cahier des charges Bio. mais ce n’était pas le cas pour les poulets…
François n’était pas très chaud d’abattre des volailles en bonnes santé pour la poubelle. Un éleveur qui prends grand soin de ses animaux n’est jamais prêt à faire une tel acte !!!
Le mercredi pas de réponse….
Le jeudi 14 le service DSV nous appelle en nous précisant qu’il nous laissait jusqu’au 16 mai pour valoriser le maximum de volailles présentes sur la ferme .
Revirement de situation pour nous qui nous permet de vous proposer une nouvelle livraison du 18 au 21 mai.
Attention cette livraison sera particulière parce qu’un lot de poulets aura juste l’âge, mais il ne finira pas à la poubelle !
Ainsi :

  • Les poulets entier seront de poids habituel (poulets de 16 semaines) ;
  • La découpe sera plus petite et nous n’aurons pas de steaks de poulet, ni de paupiettes et ni de saucisses natures ;
  • Il n’y aura pas de pintades (que nous avons toutes vendues en début de mois) et ni de rôti de pintade ;
  • Il n’y aura pas de magret de canard et ni de foie gras frais ;
  • Par contre nous aurons des filets et des cuisses de canard ;
  • Et nous avons de nouveau des lentilles vertes (trouvé chez un fermier du nord Deux Sèvres).

Beaucoup d’entre vous ont fait le plein en début de mois et nous comprenons aussi votre impossibilité de commander cette fois -ci, mais nous ne savons pas quand nous pourrons livrer de nouveau car nous avons l’interdiction de rentrer toutes nouvelles volailles sur la ferme jusqu’à nouvel ordre !
A priori nous devrions, selon les infos non officielles, avoir des poussins en juillet dans le meilleur des cas. Avec 3 à 4 mois d’élevage cela ferai une livraison au mieux en octobre ou novembre. Pour les pintades ??? Quant aux canards, plus sensibles à la grippe aviaire et avec un site de reproducteurs à moins d’un kilomètre de la ferme, nous pouvons être sans vente jusqu’à 2023. Nous n’aurons pas d’oie à Noël car nous ne pouvons pas les mettre en élevage actuellement, avec les conséquences sur les rillettes d’oies qui seront en rupture en 2023.

Message de Marie-Jo et François Sardet du 25 mars 2022

Nous sommes toujours dans l’incertitude… Le préfet consulte et va recevoir ce jour le collectif « sauve qui poule Poitou ».
François a eu le vétérinaire au téléphone qui ne lui a pas donné de bonnes nouvelles sur la suite des événements. Ils veulent protéger en particulier les sites de reproducteurs (parents des poussins et des canetons que nous recevons dès la naissance pour les élever) afin d’assurer une reprise rapide des mises en élevage. Nous avons un site de reproducteurs à moins d’un kilomètre de la ferme !
Nous avons la quasi certitude que nous ne pourrons pas faire de livraison début mai comme envisagé il y a quelques jours….
Nous sommes triste de toutes ces incohérences qui protègent toujours les grands groupes au détriments des petits.

Nous vous remercions déjà pour toutes les commandes reçues de vos amis, vos voisins, vos collègues de travail et de vous mêmes. Cette mobilisation de chacun nous va droit au cœur.
Nous rappelons à ceux qui voudraient bénéficier de la livraison du 6 au 9 avril prochain que vous avez jusqu’au dimanche 27 mars pour nous faire parvenir votre bon de commande.
Consultez celui ci joint car il y a des ruptures sur certaines découpes et sur certaines conserves.
Nous allons essayer d’organiser la livraison sur 4 jours comme d’habitude, mais il se peut qu’elle déborde sur le dimanche 10 ou lundi 11. Nous allons faire de notre mieux.
Bien cordialement.
MJo et François


Les volailles sont produites par les « Fermiers du Bord de Sèvre », Marie Jo et François SARDET, situés à :
Les Rochers
79240 Largeasse


Agneau Bio du Gâtinais

Commande de mars 2022

Propositions :

  • Le demi-agneau (environ 9kg) en caissette préparée comprenant : 1 épaule, 1 gigot (+selle), côtelettes/collier, poitrine et haut de côtes. Prix : 18,5 euros par kilo.
  • L’agneau entier (pour méchoui), environ 20 kg, au prix de 13,50 euros par kilo.

Le paiement se fait à la livraison.
Contact : Martine GLOD (m.glod@laposte.net).

L’élevage de la Ferme du Chatenoy

En renouant avec la tradition de l’élevage ovin en Ile-de-France, Simon Thierry entreprend la relance de cette activité au sein de la ferme familiale. Il y élève, dans le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique, une troupe de brebis de race Ile-de-France aux qualités bouchères reconnues.

Les agneaux sont sevrés à 3 mois. Ils reçoivent ensuite une alimentation complémentaire, à base de foin de luzerne, de céréales et de pois, produite exclusivement à la ferme.
Aux beaux jours les mères parcourent les prairies implantées aux abords de la ferme, tandis que les agneaux sont « finis » en bergerie.


Viande bio d’Aubrac – Ferme de Saint-Bonnet

Toutes les informations au sujet de cet élevage peuvent être consultées sur le site La ferme de Saint-Bonnet. L’ élevage est certifiée bio et les animaux grandissent dans le plein air de la Lozère.

Description d’une caissette de 5,2 kg :

  • Steaks : environ 2 x 250 grammes
  • Pièce de bœuf : environ 900 grammes
  • Rosbif : environ 900 grammes
  • Pot au feu avec os : environ 900 grammes
  • Pot au feu sans os : environ 950 grammes
  • Bourguignon : environ 900 grammes

NB : le prix pour l’Amap des roses est de 90 euros la caissette soit environ 17 euros le kg, au lieu de 19 euros.

Vous pouvez aussi commander :

  • Le petit pâté de foie de bœuf, composé avec de la gorge de porc Bio, préparé par un artisan certifié bio. Pot de 180g à 5 euros.
  • Le Bocal de 800 gr de Daube Aubrac bio disponible au prix de 17 euros.
  • Le bocal de 800 gr de Tripes Aubrac bio au prix de 15 euros.

NB : le délai de garde est d’environ deux ans car les produits sont stérilisés.
La cuisine est faite par un artisan du pays, à l’ancienne, dans un laboratoire aux normes bio.

Eric et Françoise Zimmer (zimmeref56@laposte.net) sont les référents pour ces produits.